Vivonsauto.com

Jeune conducteur : quel type de véhicule choisir ?

véhicule jeune conducteur

Au terme du Code de la route, sont considérées comme étant des jeunes conducteurs les personnes ayant obtenu leur permis de conduire depuis moins de 3 ans. Pour les compagnies d’assurances, c’est votre expérience au volant qui permet de définir votre statut. L’un des problèmes liés à ce statut est de trouver le véhicule qui convient le mieux à votre situation.

Les voitures recommandées pour un jeune conducteur

Pour ce type de conducteur, la première chose à prendre en compte lors de l’achat d’un véhicule est le budget. Cela a toute son importance parce qu’en plus de la voiture, il faut aussi penser aux différents frais annexes et à l’assurance. Il convient de rappeler que tous les véhicules à moteur terrestres doivent être couverts par une assurance auto.

Des véhicules d’occasion

Lorsqu’il s’agit de votre première voiture, il est recommandé d’opter pour une qui soit d’occasion. Elles sont évidemment moins chères que les automobiles neuves. C’est également une solution pour faire des économies considérables.

À noter que l’assurance pour un véhicule neuf est relativement plus chère. Ce qu’il faut comprendre est que plus une voiture a de la valeur, les compagnies d’assurance vont imposer des primes élevées. En plus, si vous avez un véhicule neuf, une assurance auto au tiers ne suffirait pas. Vous devrez souscrire une formule plus protectrice pour bénéficier de garanties plus larges. Ce qui signifie que les cotisations seront plus élevées.

Des voitures neuves

Toutefois, si l’envie vous prend de choisir des véhicules neufs, il est conseillé de se tourner vers des petites citadines ou des compactes. Le coût de l’assurance sera moins onéreux. C’est aussi un moyen pour les jeunes conducteurs d’acquérir de l’expérience et de parfaire leur apprentissage.

Avant de prendre un modèle quelconque, pensez à sélectionner une voiture que vous pouvez conduire en fonction de votre permis. Veillez également à en choisir une qui dispose d’une boîte de vitesses correspondant à votre permis. Si ce dernier prévoit seulement des véhicules automatiques, vous ne pourrez pas conduire une voiture manuelle. Il vous faudra pour ce faire passer un examen supplémentaire.

voiture pour jeune conducteur

La puissance d’un véhicule pour jeune conducteur

D’emblée, il est important de rappeler que la législation en vigueur ne donne aucune précision sur le type de véhicule ni sur la puissance d’une voiture que le jeune conducteur peut conduire. La loi ne prévoit pas de limitation de chevaux fiscaux pour les voitures des jeunes conducteurs. Le problème est au niveau de l’assurance.

Les critères définissant voiture puissante

Aucune précision n’a été donnée par la loi pour permettre de définir à partir de combien de chevaux un véhicule peut être considéré comme puissant. Ce sont les compagnies d’assurance qui fixent le niveau de puissance. C’est en fonction de ce barème qu’elles vont appliquer leur politique tarifaire. Dans la pratique, on constate une augmentation des primes au-delà de 90 chevaux DIN pour les jeunes conducteurs.

Pour la majorité des assureurs, les voitures sont dites puissantes lorsqu’elles dépassent 6 CV.

On peut donc en conclure qu’en dessus de ces seuils, un véhicule peut être considéré comme puissant.

Il faut comprendre que le cheval fiscal ou puissance administrative tient compte non seulement de la puissance du moteur, mais aussi de son niveau d’émission de CO2. Par conséquent, si l’on veut payer une assurance moins chère, mieux vaut opter pour des voitures électriques.

La corrélation entre puissances et le tarif de l’assurance

Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait qu’il est plus cher d’assurer une voiture puissante surtout pour les jeunes conducteurs. En premier lieu, il faut savoir que les risques d’accident sont plus importants lorsque le véhicule est puissant, car la vitesse de circulation est supposée plus élevée. Un jeune conducteur au volant d’un véhicule de 110 chevaux devra alors payer des primes d’assurance élevées.

La pollution générée par les automobiles est un autre argument avancé par les compagnies d’assurance pour l’appréciation des primes. Il est également important de comprendre que le coût de réparation des voitures à grosses cylindrées est plus onéreux. À noter que l’assurance jeune conducteur CV max est de 6 CV.

Il faut savoir que le prix des cotisations d’assurance d’une voiture pour jeune conducteur est majoré à partir de 7 à 8 CV.